Dans les DOM

Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte et la Réunion

Pourquoi éco-rénover mon logement ?

Entreprendre des travaux de rénovation est aussi un atout pour vous : vous gagnez en confort, augmentez la valeur de votre bien et vous réduisez vos dépenses d’électricité. 3 bonnes raisons d’agir maintenant :

La rénovation énergétique, comment ça marche ?

 
Pour faire baisser mes factures d’électricité

Isoler le toit, protéger les murs, adapter les ouvertures et installer un chauffe-eau solaire… En rénovant votre logement, vous vous protégez de la chaleur et diminuez votre consommation d’électricité ; vous réaliserez ainsi des économies importantes sur vos factures. 

Pour améliorer mon confort

Pour éviter une surchauffe de votre logement, pour mieux évacuer l’humidité et créer une ventilation efficace, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Installer une surtoiture ventilée, des bardages de protection sur les murs, protéger les ouvertures, poser des ventilateurs, … c’est gagner en confort de vie. 

Pour augmenter la valeur de mon bien

En rénovant votre logement et en le rendant plus confortable, il se dégradera moins vite, subira moins les aléas climatiques et vous augmenterez sa valeur si vous souhaitez le louer ou le vendre.

 

Mes Aides Financières

Vous voulez engager des travaux de rénovation énergétique de votre logement ? Il y a certainement une aide qui correspond à vos besoins !

Selon votre situation personnelle, certaines des aides présentées ci-dessous peuvent être cumulées. Les conseillers rénovation info service sont là pour vous informer afin d’obtenir les meilleurs financements possibles. 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Comment obtenir des aides financières ?

Accessible aux propriétaires occupants et aux locataires, le crédit d'impôt vous permet de déduire de vos impôts 30 % des dépenses d’équipement et/ou de main d'œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique*  (montant de dépenses éligibles, plafonné à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge).

Depuis le 1er janvier 2016, pour bénéficier de cette aide, vous devez faire appel à des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) . Pour trouver des entreprises RGE près de chez vous, consultez l'annuaire des professionnels RGE. Vous pouvez également consulter le guide pratique : choisir un professionnel compétent.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique concerne les dépenses d’acquisition de certains équipements fournis par les entreprises ayant réalisé les travaux et/ou de main d’œuvre pour certains travaux d’isolation des parois opaques. Ces équipements et matériaux doivent satisfaire à des critères de performance.

Les principaux équipements et matériaux éligibles sont :

  • les équipements pour optimiser la ventilation naturelle de type brasseurs d’air fixes,
  • les équipements de protection de la toiture, des murs et des baies contre les rayonnements solaires,
  • les chauffe-eau solaires individuels dans la limite d’un plafond de 1000 € par m² de capteurs solaires installés,
  • les compteurs individuels pour l’eau chaude sanitaire dans les copropriétés,
  • l’isolation thermique des parois opaques (toiture, planchers bas et murs en façade ou en pignon), fourniture du matériel et main d'œuvre comprises, dans la limite d’un plafond de :

−150 € TTC par m² pour une isolation par l’extérieur,

−100 € TTC par m² pour une isolation par l’intérieur,

  • le calorifugeage des installations de production ou de distribution d’eau chaude sanitaire,
  • les équipements de raccordement à un réseau de froid,
  • les pompes à chaleur dédiées à la production d’eau chaude sanitaire comme les chauffe-eau thermodynamiques,
  • les équipements de production d’électricité utilisant l’énergie éolienne, hydraulique ou de biomasse (attention, les panneaux photovoltaïques ne sont pas éligibles),
  • le diagnostic de performance énergétique s’il est réalisé hors obligation réglementaire (attention : le DPE n’est obligatoire qu’en Guadeloupe et Martinique),
  • les bornes de recharge des véhicules électriques.

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt, les équipements doivent être fournis par l’entreprise qui effectue leur installation.

Pour en savoir plus sur le CITE, prenez rendez-vous avec un conseiller rénovation info service près de chez vous en appelant le 0 808 800 700 (Service gratuit + prix de l'appel) ou grâce à la carte des Points rénovation info service. 

L’éco-prêt à taux zéro : une facilité de financement

Comment obtenir des aides financières ? 

Il s'agit d'un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Il est distribué par des banques ayant signé une convention avec l’État. Peu de banques le proposent pour le moment. Voir la liste des banques le proposant.

Pour que l’éco-prêt soit accordé, votre logement doit être :

  • une maison individuelle ou un appartement,
  • déclaré comme résidence principale,
  • avec un permis de construire déposé avant le 1er mai 2010

Pour bénéficier de ce prêt,  vous devez, depuis le 1er janvier 2016, avoir recours à des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Pour trouver les entreprises RGE près de chez vous, consultez l'annuaire des professionnels RGE.

Les travaux qui ouvrent droit à l’éco-prêt à taux zéro doivent :

  • soit constituer un « bouquet de travaux » : la combinaison d’au moins deux catégories de travaux éligibles parmi les catégories listées ci-dessous ;
  • soit permettre d’atteindre une « performance énergétique globale » minimale du logement, calculée par un bureau d’études thermiques ;

Les matériaux et équipements éligibles sont fournis et posés par des professionnels pour le compte du propriétaire, de la copropriété, ou des deux concomitamment.

L’éco-prêt à taux zéro peut financer les dépenses suivantes :

  • le coût de la fourniture et de la pose des équipements, produits et ouvrages nécessaires à la réalisation des travaux d’économie d’énergie,
  • le coût de la dépose et de la mise en décharge des ouvrages, produits et équipements existants,
  • les frais de maîtrise d’œuvre et des études relatives aux travaux,
  • les frais de l’assurance maître d’ouvrage éventuellement souscrite par l’emprunteur,
  • le coût des travaux induits, indissociablement liés aux travaux d’économie d’énergie.

Depuis le 1er juillet 2016, il est possible de demander un second éco-prêt pour effectuer de nouveaux travaux de rénovation dans votre logement. Les critères techniques à respecter pour cet éco-prêt complémentaire sont les mêmes que ceux de l’éco-prêt initial.
 

Autres aides

  • Aides locales : 

Guide Rénover en Martinique

Guide Rénover en Guadeloupe

Guide Rénover à la Réunion

Guide Rénover à Mayotte

Guide Rénover en Guyane

L’éco-prêt à taux zéro individuel dans les DOM

  • Aides EDF et EDM : des aides sont disponibles pour améliorer votre isolation, poser un chauffe-eau solaire, installer une climatisation très performante (en savoir plus).

 

Pour tout savoir sur l’éco-prêt à taux zéro et les travaux concernés, prenez rendez-vous avec un conseiller rénovation info service en appelant le 0 808 800 700 (Service gratuit + prix de l'appel) ou consultez la carte des Points rénovation info service.

 

 * Selon les dispositions inscrites dans la loi de finances 2015.